• Pierre-Philippe
  • FREYMOND
  • 安岩
  •  
     
     

    I can't forget, 2001
    Affiches présentant la séquence génétique complète du
    virus de la variole composée de 185578 «lettres».
    Les mots «still life» sont imprimés comme une peau sur la
    séquence, laissant cette dernière visible en transparence.
    Le travail existe sous deux formes : une série limitée
    sérigraphiée au format mondial, et une série illimitée
    distribuée gratuitement dans les lieux d’exposition et
    utilisée pour des campagnes d'affichage.

    La variole a tué plus de cent millions de personnes au cours
    de l'histoire. Aucun traitement n'existe contre ce virus, le seul
    remède est la vaccination. Selon l'OMS, la maladie est
    éradiquée depuis la fin des années septante. Seules deux
    souches du virus subsistent dans des laboratoires militaires,
    l’un en Russie et l’autre aux Etats-Unis. Sa séquence ADN
    est toutefois en libre accès via internet et les bibliothèques
    spécialisées du monde entier. Au vu de l’évolution
    technologique, l’accès à cette information pourrait permettre
    la réactivation du virus. «I can’t forget, but I don’t remember
    what», Léonard Cohen.